Retour

L'influence de la Maison Carrée sur l'architecture

Le fronton de la Maison Carrée, ses frises et ses chapiteaux composés de motifs de feuilles d’acanthe, sa corniche rythmée de mufles de lion et de rosaces ont de nombreux échos dans la cité :

La Maison Carrée
Source d’inspiration

La cathédrale romane Notre Dame Saint Castor (XIIe) utilise non seulement ce répertoire décoratif mais reproduit aussi le fronton triangulaire du temple païen romain.

Le « petit temple » protestant, où se trouvent des chapiteaux à feuilles d’acanthe, dans un style mêlant sobriété et baroque provençal (XVIIIe).

Edifices privés et publics


Certains bâtiments imitent le péristyle du temple romain, autrement dit sa galerie de colonnes (château Fadaise, Palais de justice). De nombreux linteaux de portes intègrent une frise à rinceaux (château Fadaise, plan de l’Aspic, rue de l’Aspic), d’autres utilisent les motifs décoratifs de la corniche (maison renaissance du 17 rue des Marchands), les gouttières se cachent derrière des mufles de lion à de nombreux endroits de la ville (rue de l’Horloge, palais de l’Evêché, rue de l’Aspic).