02/05/2016

Le maire de Vérone soutient la candidature de Nîmes à l'UNESCO

  • Partager sur :

Après Meknès en octobre 2015, Vérone renforce les liens culturels et patrimoniaux avec Nîmes. Son maire Flavio Tosi a signé une charte de coopération, à l’initiative de Jean-Paul Fournier, qui s’est rendu en Italie en avril accompagné de ses adjoints Franck Proust et Mary Bourgade. Jumelées depuis 1960, Nîmes et Vérone sont en effet deux villes d’art et d’histoire au riche passé romain, médiéval et renaissance. De nombreux points communs unissent les deux cités, le jumelage puisant ses origines culturelles dans l’abondante correspondance scientifique et littéraire qu’entretenaient le nîmois Jean-François Séguier et le véronais Scipion Maffei, au XVIIIè siècle. Une mine d’information aujourd’hui pour appréhender par exemple les découvertes des vestiges des Jardins de la Fontaine par Jacques Philippe Mareschal.

Une rencontre riche en échanges à la fois culturels et économiques, au cours de laquelle le maire de la ville la plus romantique du monde a apporté son soutien officiel à la candidature de Nîmes à l’Unesco.